samedi 10 octobre 2015

Alsaciens vs zombies, de Amparo Seith (Adulte 15+)

Editions : CreateSpace Independent Publishing Platform
Nombre de pages : 242
Synopsis : Alsace, 1809.
Moi, Kristina, mère maquerelle, je n'ai jamais eu peur des hommes et ce ne sont pas leurs cadavres ambulants aux relents de munster qui vont m'effrayer. Pas même lorsqu'ils essaient de me manger toute crue.
Pour protéger les miens, je vais devoir changer de vie et prendre les armes. Quand les morts décident de se réveiller, réduire leur cerveau en choucroute me semble être le meilleur moyen de les éliminer.

Note : 5/10







Mon avis :

Tout d'abord, c'est la première fois que je lis un roman de zombies pour adultes. Je ne suis donc pas experte en la matière et mon avis n'en sera que plus subjectif.

L'histoire se déroule en Alsace, au temps des conquêtes napoléoniennes, et nous suivons les aventures de Kristina, une mère maquerelle travaillant dans la taverne d'un village. Ce que je peux dire, c'est que le roman est mouvementé. L'action s'arrête rarement et on se retrouve aussi essoufflés que les personnages. Nous voyons au travers des yeux de Kristina, hormis pour le premier chapitre raconté par un soldat.

Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment même si, selon mon point de vue, ce n'était pas l'extase. Comme le thème me semblait original, j'imaginais y trouver des nouveautés, ce qui n'est pas du tout le cas. C'est une histoire de zombies des plus classiques. Les termes alsaciens mis à toutes les sauces lorsque les personnages parlent deviennent très lourds, au bout d'un moment. La plupart des personnages sont d'ailleurs très caricaturaux et peu travaillés. On ne découvre que Kristina, au final, et je ne l'ai pas particulièrement aimée. Ajouté à cela, j'ai trouvé certaines scènes tirées par les cheveux. Je ne suis pas particulièrement friande du vocabulaire vulgaire à tout bout de champ ou du féminisme à outrance et j'ai trouvé qu'il y en avait un peu trop par moment.

Malgré ces petits défauts, les descriptions et les actions offertes par l'auteur sont bien centrées et fluides. Quelques personnages secondaires intriguent. Un second tome aurait été intéressant car on n'apprend rien dans celui-ci. Une meilleure immersion dans la région où se trouvent les personnages aurait été agréable car, malgré les mots employés dans leurs phrases, je n'ai pas ressenti une ambiance particulièrement alsacienne.

Pour conclure, je dirais qu'Amparo Seith n'a pas su créer un roman exceptionnel (ce n'est clairement pas de la grande littérature) mais que "Alsaciens vs Zombies" reste une solide histoire de zombies qui peut ravir les adeptes du genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire