samedi 2 janvier 2016

Arena 13, de Joseph Delaney

Editions : Bayard
Nombre de pages : 390

Quatrième de couverture :
Entrez dans l'arène 13.
Ceux qui s'affrontent ici savent que la mort n'est jamais loin.

Note : 9/10












Mon avis


Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Bayard, ainsi que le forum Mort-sûre, de m'avoir permis de découvrir ce merveilleux petit bijou qu'est Arena 13. J'avais déjà lu l'auteur avec sa saga de l'Épouvanteur, que j'avais fortement appréciée, de par son côté sombre et original. J'ai donc été plus que ravie d'avoir l'occasion de retrouver sa plume avec ce roman.
J'avoue avoir eu un peu peur en lisant les premiers chapitres car j'ai eu une petite touche de déjà-vu. Même si l'univers est complètement différent de l'Épouvanteur, l'auteur garde cette obscurité tant efficace et nous retrouvons un duo maître-élève avec les personnages principaux. Mais c'est là toute la ressemblance entre les deux sagas ! En effet Joseph Delaney a su se démarquer  radicalement de sa première série avec un monde post-apocalyptique et dystopique efficace et extrêmement crédible. Les créatures inhumaines qui y sont proposées sont intéressantes et intrigantes. Un glossaire est même proposé à la fin pour mieux comprendre les termes employés. Mais, en toute franchise, il ne m'a pas été utile car l'auteur a très bien su les expliquer au cours de l'histoire qu'il fait vivre à son lecteur.

Les personnages, même si j'ai eu du mal à m'y attacher dès le début tant le monde est dur et cruel autour d'eux, sont vraiment bien travaillés et plaisants à suivre. Leif est un garçon plein de surprises et on tremble avec lui lorsqu'il prend trop de risques. Même Deinon et l'infecte Palm (les autres apprentis de Tyron) arrivent à nous toucher à leur manière. J'ai trouvé Kwin un peu pénible par moment, mais l'action serait bien moins intense et l'histoire plus plate sans elle. J'attends d'en découvrir un peu plus sur Tyron et ses projets qui promettent beaucoup dans la suite !

J'ai vraiment adoré ce livre même si quelques petites choses m'ont un peu dérangée par moment, mais rien de grave et ma lecture n'en a pas été entâchée. Par exemple, on se doute fortement de ce qui allait se produire lors de la venue de Hob dans l'arène. Je pense (j'espère) que ce n'était cependant pas le but de l'auteur de surprendre à ce moment-là mais que c'était l'occasion à la fois d'en apprendre plus sur Hob mais aussi sur Tyron.

Enfin, l'histoire évolue beaucoup dans ce tome et ne prend pas la tournure que je croyais au départ. C'est une bonne nouvelle car elle va permettre de lui donner un côté plus épique auquel je ne m'attendais pas.

Pour conclure, je dirai que ce premier tome est surprenant et plein de promesses. C'est un véritable coup de coeur pour moi ! J'ai vraiment hâte de lire la suite et de connaître mieux les Genthai, de voir ce que va devenir tout ce petit monde.
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire