mercredi 21 février 2018

Mercy Thompson, tome 1 : l'appel de la lune, de Patricia Briggs (Adulte 18+)

Editions : Milady
Nombre de pages : 386
Auteur : Patricia Briggs
Quatrième de couverture : " Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. " En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...

Ma note : 6/10




Mon avis


J'ai lu ce roman durant mon mois bit lit (littérature érotique fantastique), afin de confirmer ou infirmer mon avis négatif sur le genre (ce qui me gêne puisque j'aime tout le reste en littérature de l'imaginaire !). Il s'agit ici du premier tome d'une saga nous contant les aventures de Mercy Thompson, une métamorphe coyote, tandis que le monde découvre l'existence des créatures surnaturelles.

La nature du personnage principal est assez original et lui permet à la fois de s'intégrer dans tous les milieux surnaturels, tout en en étant exclue, ce qui est plutôt bien pensé pour l'histoire. Mercy est une mécanicienne dans une petite ville bourrée de créatures surnaturelles, toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Le personnage principal est lui-même très agréable à suivre. Elle n'est pas surpuissante, mais possède des particularités qui lui sont propres et qui lui permettent de réussir là où d'autres pourraient échouer.

Ce que je n'ai pas apprécié, c'est le manque de romance. J'ai eu peur de me retrouver avec le même genre de roman que Rebecca Kean. Mais non, heureusement Mercy est bien plus sympathique et même si l'auteur nous présente un triangle amoureux (un truc que je n'aime pas !), on se doute assez vite qu'il n'y aura pas d'ajout d'autres hommes dans cette histoire.

Adam est bourré de charme, ce qui est un plus. Par contre, je n'ai pas trop accroché à Samuel. Et l'auteur a pris le pari de faire évoluer les relations doucement, ce qui lui permet de bien développer et démontrer les raisons qui poussent Mercy à agir et réagir comme elle le fait. Pour tout dire, on n'a le droit qu'à un petit bisou à la fin, mais rien qui engage notre héroïne. Je ne dirai pas avec lequel !

Pour conclure, je dirai que Mercy Thompson semble être une série prometteuse et que ce tome sert surtout à poser les bases de cet univers. J'ai failli ne pas continuer, mais les commentaires que j'ai lus au sujet de la saga ont titillé ma curiosité. A voir avec le suivant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire