mercredi 21 février 2018

Rebecca Kean, tome 2 : Pacte de sang, de Cassandra O'donnell (Adulte 18+)

Editions : J'ai Lu
Nombre de pages : 574
Auteur : Cassandra O'donnell
Quatrième de couverture : Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n'ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série... bref je n'ai ni le temps, ni l'envie de m'occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m'a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu'on plaque son amant, on n'est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu'il est papa. Du moins, pas avant d' être passée d'abord faire le plein chez Joe, le marchand d'armes du coin...

Ma note : 6/10






Mon avis

J'ai lu ce roman durant mon mois bit lit (littérature érotique fantastique), afin de confirmer ou infirmer mon avis négatif sur le genre (ce qui me gêne puisque j'aime tout le reste en littérature de l'imaginaire !). Mon avis sera bref pour ce tome puisqu'on retrouve la même chose que dans le premier, avec tout ce que je n'ai pas aimé accentué.

L'histoire est à peu près construite de la même façon : un meurtre étrange à élucider pour la nouvelle main armée du conseil (Rebecca donc). On en apprend plus sur le passé de notre héroïne et on découvre son ex, le père de sa fille (ce qui aurait pu être sympa, mais non). Donc, rien de nouveau qui soit agréable à découvrir, de mon point de vue. Je rappelle que c'est mon avis donc ce sont mes goûts. Peut-être que d'autres auraient apprécié.

Ce qui m'a déplu et m'a convaincue d'arrêter cette histoire avec ce tome :
Rebecca est antipathique. Elle est dure et sans état d'âme, ce qui la rend difficile à aimer.
L'auteur rajoute des liens magiques (avec son pseudo ami/nounou) entre Rebecca et les mâles qui l'entourent. Elle rajoute encore d'autres hommes aussi, ce qui élargie le côté "harem" complètement absurde.
Rebecca commence à se révéler comme surpuissante (alors qu'elle fuyait tout et tout le monde dans le premier tome). C'est encore à l'état larvaire, mais on sent que c'est ce qui va arriver. L'enchère à la puissance sans une évolution/explication logique, ça a le don de me gonfler. Elle raconte qu'elle est la Prima (la nana qui a tous les pouvoirs, etc...). Peut-être que ça parait plus logique après. En attendant, je n'aime pas du tout les personnages "supérieurs" qui n'ont finalement aucune défaillance, aucune faiblesse. C'est juste chiant à suivre.

Pour conclure donc, j'ai arrêté la série pour trois raisons : aucune vraie romance puisqu'on ne sent pas Rebecca amoureuse, aucun intérêt à mes yeux pour sa vie/son passé et aucun personnage qui me donne envie d'en savoir plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire